//////////////// PARAMETRE DE LISTING /////////////////// array(2) { ["index"]=> string(9) "actu-prod" ["body"]=> array(4) { ["size"]=> int(10) ["from"]=> int(0) ["sort"]=> array(1) { ["date.publication"]=> array(1) { ["order"]=> string(4) "desc" } } ["query"]=> array(1) { ["match_all"]=> object(stdClass)#48 (0) { } } } } //////////////// RESULTATS DE LISTING /////////////////// array(4) { ["took"]=> int(11) ["timed_out"]=> bool(false) ["_shards"]=> array(4) { ["total"]=> int(1) ["successful"]=> int(1) ["skipped"]=> int(0) ["failed"]=> int(0) } ["hits"]=> array(3) { ["total"]=> array(2) { ["value"]=> int(10000) ["relation"]=> string(3) "gte" } ["max_score"]=> NULL ["hits"]=> array(10) { [0]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(11) "video-29665" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(10) { ["rubrique"]=> array(3) { ["nom"]=> string(5) "video" ["id"]=> string(5) "29665" ["sous-categorie"]=> string(15) "reportage_video" } ["uri"]=> string(61) "construction-ecole-eau-chaude-isolation-paille-rosny-orleans-" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2050-09-18" } ["titre"]=> string(64) "Eco-construction : des établissements scolaires exemplaires ?" ["chapeau"]=> string(235) "180 millions de m2, soit 20% du parc tertiaire, c'est la surface que représentent les établissements scolaires en France. Des bâtiments souvent vieillissants et énergivores. Un enjeu de taille en terme de rénovation énergétique." ["texte"]=> string(1452) "A Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), on entend bien relever le défi énergétique. La rentrée des classes a été l'occasion pour les jeunes élèves de la ville de découvrir leur nouvelle école, dont les murs sont construits à partir de paille . Abondante et bon marché, la paille est un très bon isolant et détient des propriétés structurelles importantes. Résolument tournée vers une approche durable de la construction, l'école est également pourvue de 600m 2 de toiture végétalisée ainsi que d'un système de ventilation naturelle original, les tours à vent. Pour l'école des Boutours de Rosny-sous-Bois, faire ces choix répond à une nécessité pédagogique en direction des enfants qui fréquenteront l'école. Autre approche de l'éco-construction, le lycée voltaire d'Orléans (Loiret) a choisi de mettre à profit les nouvelles technologies pour fournir de l'eau chaude à plus de 300 pensionnaires qui logent sur place. L'eau est chauffée grâce à une installation qui associe des panneaux solaires thermiques à une pompe à chaleur capable de prélever l'énergie contenue dans les eaux usées. " Un investissement de base important, mais qui présente sur le long terme des avantages, autant en terme éthique, que financier ", affirme Audry Huguet du Lorin, proviseur adjoint de l'établissement. En France, le secteur du bâtiment est à l'origine de 30% des émissions de gaz à effet de serre ." ["auteur"]=> array(2) { ["id"]=> string(2) "56" ["nom"]=> string(13) "Romain Pernot" } ["editeur"]=> string(18) "Actu-Environnement" ["verticalite"]=> string(9) "Bâtiment" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(2547072000000) } } [1]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(9) "revue-415" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(8) { ["rubrique"]=> array(2) { ["nom"]=> string(5) "revue" ["id"]=> string(3) "415" } ["uri"]=> string(13) "numero_detail" ["source"]=> string(3) "e&t" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(25) "2021-07-01T00:00:00+02:00" } ["titre"]=> string(27) "Le potentiel se concrétise" ["chapeau"]=> string(288) "Recharge des nappes : Trois territoires sous surveillance. Changement climatique : Les industriels confrontés à une augmentation des risques technologiques. Chantiers de l’eau : La filière en manque de compétences. Energie marines renouvelables : Le potentiel se concrétise." ["texte"]=> string(2028) "ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES : LE POTENTIEL SE CONCRÉTISE Douze ans après les premiers appels d’offres, les parcs éoliens en mer posés sortent de mer, irrigant enfin l’économie locale française. Les projets de parcs d’éolien flottant s’affinent et l’hydrolien reprend du poil de la bête après l’abandon des grands énergéticiens, tandis qu’en Europe, de nombreux projets se financent pour exploiter le potentiel des énergies de la mer. Autant de signaux qui témoignent d’une filière en pleine effervescence. . JUSTICE CLIMATIQUE : Pour la première fois, un juge ordonne à une société de réduire ses émissions RECHARGE DES NAPPES SOUTERRAINES : Trois territoires sous surveillance JUSTICE CLIMATIQUE : L’État français bientôt contraint de revoir sa politique ? + Notre Agenda. RISQUES : Les industriels confrontés à une augmentation des risques technologiques liés aux changements climatiques TRANSPORT : Avec un bilan environnemental positif, la filière du rétrofit électrique doit désormais se construire EAU : Le Sedif fait le choix d’une délégation de service public pour 2024 EAU : Le Varenne agricole de l’eau et du changement climatique est lancé ALGUES VERTES EN BRETAGNE : Un alignement des planètes pour sortir de l’échec ? WEB-CONFERENCE : Décarbonation, la nouvelle compétitivité industrielle POINT DE VUE  : « Il faut toiletter le droit pénal de l’environnement », Jean-Philippe Rivaud EN VIDEO  : Notre sélections de reportages. DIESELGATE : Mise en examen de Renault, Volkswagen et Peugeot. GOUVERNANCE : La démocratie dministrative mise à mal par l’opacité de l’Administration JUSTICE CLIMATIQUE : La portée universelle de la décision de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe du 29 avril 2021. RELANCE DES CHANTIERS DE L’EAU : La filière en manque de compétences BÂTIMENT : Les matériaux biosourcés font leur entrée dans les formations du bâtiment." ["verticalite"]=> string(7) "Energie" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1625090400000) } } [2]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(20) "reglementation-22446" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(8) { ["rubrique"]=> array(2) { ["nom"]=> string(14) "reglementation" ["id"]=> string(5) "22446" } ["uri"]=> string(43) "arrete-du-15-06-2021-ssah2116294a-22445.php" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2021-06-29" } ["titre"]=> string(30) "Arrêté du mardi 15 juin 2021" ["texte"]=> string(354) "Arrêté du 15 juin 2021 portant homologation de la décision n° 2021-DC-0704 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 4 février 2021 établissant la liste des activités à finalité médicale utilisant des dispositifs médicaux émetteurs de rayonnements ionisants soumises au régime d'enregistrement et les prescriptions relatives à ces activités" ["texte_2e_niveau"]=> string(34) "SSAH2116294A,jorf,Journal Officiel" ["verticalite"]=> string(7) "Energie" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1624924800000) } } [3]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(20) "reglementation-22448" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(8) { ["rubrique"]=> array(2) { ["nom"]=> string(14) "reglementation" ["id"]=> string(5) "22448" } ["uri"]=> string(43) "arrete-du-15-06-2021-ssah2116294a-22445.php" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2021-06-29" } ["titre"]=> string(30) "Arrêté du mardi 15 juin 2021" ["texte"]=> string(354) "Arrêté du 15 juin 2021 portant homologation de la décision n° 2021-DC-0704 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 4 février 2021 établissant la liste des activités à finalité médicale utilisant des dispositifs médicaux émetteurs de rayonnements ionisants soumises au régime d'enregistrement et les prescriptions relatives à ces activités" ["texte_2e_niveau"]=> string(34) "SSAH2116294A,jorf,Journal Officiel" ["verticalite"]=> string(7) "Energie" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1624924800000) } } [4]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(20) "reglementation-22447" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(8) { ["rubrique"]=> array(2) { ["nom"]=> string(14) "reglementation" ["id"]=> string(5) "22447" } ["uri"]=> string(43) "arrete-du-15-06-2021-ssah2116294a-22445.php" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2021-06-29" } ["titre"]=> string(30) "Arrêté du mardi 15 juin 2021" ["texte"]=> string(205) "Arrêté du 15 juin 2021 portant homologation de la décision n° 2021-DC-0704 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 4 février 2021 établissant la liste des activités à finalité médicale utilisant" ["texte_2e_niveau"]=> string(34) "SSAH2116294A,jorf,Journal Officiel" ["verticalite"]=> string(7) "Energie" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1624924800000) } } [5]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(10) "news-37797" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(10) { ["rubrique"]=> array(3) { ["nom"]=> string(4) "news" ["id"]=> string(5) "37797" ["sous-categorie"]=> string(5) "breve" } ["uri"]=> string(62) "espaces-naturels-sensibles-droit-preemption-projet-loi-climat-" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2021-06-29" } ["titre"]=> string(61) "Espaces naturels sensibles : le droit de préemption étendu" ["chapeau"]=> string(0) "" ["texte"]=> string(780) "Le Sénat a adopté le 25 juin un amendement du Gouvernement au projet de loi climat qui étend le droit de préemption au titre des espaces naturels sensibles. «  Cet amendement étend le droit de préemption au titre des espaces naturels sensibles aux donations entre vifs - sauf entre ascendants et descendants ou entre époux ou partenaires - afin de limiter les ventes déguisées au moyen de donations fictives », a expliqué la secrétaire d'État à la biodiversité, Bérangère Abba. Le droit de préemption sur les espaces naturels sensibles appartient au département qui peut toutefois le déléguer à l'État, à une collectivité territoriale, au Conservatoire de l'espace littoral , à un parc naturel ou encore à un établissement public foncier." ["auteur"]=> array(2) { ["id"]=> string(2) "31" ["nom"]=> string(16) "Laurent Radisson" } ["editeur"]=> string(18) "Actu-Environnement" ["verticalite"]=> string(26) "Biodiversité Aménagement" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1624924800000) } } [6]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(10) "news-37798" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(10) { ["rubrique"]=> array(3) { ["nom"]=> string(4) "news" ["id"]=> string(5) "37798" ["sous-categorie"]=> string(4) "news" } ["uri"]=> string(77) "secheresse-tension-eau-ministere-agriculture-protocole-gestion-decentralisee-" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2021-06-29" } ["titre"]=> string(108) "Tension sur l'eau : le ministère de l'Agriculture souhaite une gestion décentralisée lors de sécheresse" ["chapeau"]=> string(254) "Dans une instruction datée du 22 juin, le ministère de l'Agriculture propose la mise en œuvre d'un protocole de gestion décentralisée dans son secteur en période de sécheresse. Un document qui se place en parallèle d'initiatives plus collectives." ["texte"]=> string(5570) "« Les sécheresses à répétition de ces dernières années ont amené le ministère de la Transition écologique à rénover le dispositif de gestion de la ressource en eau en vue de la préservation des milieux et la priorisation des usages, a rappelé le ministère de l'Agriculture, dans une instruction du 22 juin adressée aux préfets de département. Si ces dispositions visent à concilier les usages en période de tension sur la ressource en eau, elles appellent à être complétées en ce qui concerne les impacts qu'un épisode de sécheresse peut engendrer sur le volet agricole ». Pour cela, le ministère compte mettre en place un protocole de gestion décentralisée. L'objectif ? Prendre des décisions à l'échelle du département de manière « plus réactive », notamment pour mettre en œuvre des mesures d'adaptation des pratiques agricoles en situation de crise et pour accompagner économiquement les agriculteurs. Dans cette optique, le ministère de l'Agriculture demande que les préfets instaurent une instance propre dédiée au suivi de la situation climatique et ses impacts pour le secteur agricole. «  Cette instance pourrait, par exemple, être au sein ou à côté du comité ressources en eau », précise-t-il. Pour mémoire, préconisés par une mission du Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD), les comités ressources en eau jouent un rôle clef dans le suivi : ils évaluent l'état des ressources et du remplissage des réservoirs et apprécient le risque de sécheresse. Ils doivent refléter l'ensemble des usages de l'eau. « «  L'état d'esprit dans lequel sont réunis les comités et la recherche d'un véritable dialogue fondé sur des constats partagés sont déterminants pour ne pas faire de ces comités de simples chambres d'enregistrement des désaccords ou de répartition de la pénurie entre les seuls agriculteurs », avaient noté, dans leur rapport, les membres du CGEDD. Dans le cadre du suivi dans les instances propres au secteur agricole, le ministère de l'Agriculture recommande que le protocole de suivi repose sur des indicateurs fournis par les réseaux nationaux comme la pluviométrie, l'humidité des sols mais également la production de fourrage. Sur ce dernier point, le ministère demande également aux préfets de limiter le broyage de la paille et d'être vigilants sur l'approvisionnement des méthaniseurs. L' alimentation en paille des installations pourrait en effet créer une tension sur le fourrage. Les préfets faciliteront les mesures d'entraide et de solidarité comme les dons de pailles ou l'utilisation des espaces verts pour l'alimentation animale. Déconcentration des décisions d'activation des dérogations « Vous aurez à votre main plusieurs outils visant à mobiliser de manière plus réactive que par le passé différents leviers d'actions qui sont du ressort des dispositifs gérés par le ministère de l'Agriculture et de l'alimentation », pointe ce dernier dans l'instruction. Ainsi les modalités de déclenchement de la procédure de force majeure, dans le cadre d'épisodes de sécheresse, sont modifiées. À partir du 1 er juillet 2021, le préfet pourra autoriser le fauchage et le pâturage des jachères déclarées comme surface d'intérêt écologique (SIE), lorsque l'épisode de sécheresse conduit à un déficit important de fourrage. Les dérogations ne pourront toutefois pas concerner les non éleveurs. Autre possibilité désormais pour le préfet : le report de la période de présence obligatoire des cultures dérobées en tant que SIE. Des dérogations pourront également être accordées aux agriculteurs confrontés à une absence de levée ou à une levée partielle, dans un zonage établi par ce dernier. En revanche, aucune dérogation au semis ne pourra être accordée. La Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) viendra préciser les modalités de gestion de ces procédures au niveau départemental dans une instruction technique à venir. Des assouplissements en termes de mesures fiscales et cotisations sociales sont également prévus. Le ministère de l'Agriculture rappelle également que les préfets peuvent prendre des mesures de limitation ou suspension des usages de l'eau  : leurs arrêtés cadres départementaux ou interdépartementaux indiquent les conditions de déclenchement, les mesures de restrictions mais également les conditions d'adaptation des mesures de restriction à la demande d'un usager. Un guide technique devrait sortir prochainement pour harmoniser les mesures prises. « L'usage agricole, bien souvent premier facteur de pression sur la ressource en période estivale, est le premier concerné par ces mesures de gestion conjoncturelle, souligne le ministère de l'Agriculture. Ces mesures peuvent faire l'objet d'une application différenciée visant à atténuer les restrictions pour certains types de cultures et/ou pratiques, dont le guide technique fixe les principes généraux, à décliner par la suite de manière circonstanciée et appropriée dans chaque département ». La portée de ces mesures alimentera les réflexions du Varenne agricole de l'eau , lancé en mai. Les préfets des départements devront en effet transmettre avant le 1 er octobre 2021 au ministère leurs retours d'expériences sur ces nouvelles orientations. Ceux-ci feront l'objet d'un atelier spécifique au début de l'automne." ["auteur"]=> array(2) { ["id"]=> string(2) "41" ["nom"]=> string(18) "Dorothée Laperche" } ["editeur"]=> string(18) "Actu-Environnement" ["verticalite"]=> string(17) "Eau Agroécologie" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1624924800000) } } [7]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(10) "news-37799" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(10) { ["rubrique"]=> array(3) { ["nom"]=> string(4) "news" ["id"]=> string(5) "37799" ["sous-categorie"]=> string(5) "breve" } ["uri"]=> string(77) "constructions-exemplaires-environnement-derogation-hauteur-projet-loi-climat-" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2021-06-29" } ["titre"]=> string(81) "Constructions exemplaires : une dérogation relative à la hauteur sera possible" ["chapeau"]=> string(0) "" ["texte"]=> string(1449) "Les collectivités locales pourront décider de faire bénéficier les constructions exemplaires au plan environnemental d'une dérogation aux règles des plans locaux d'urbanisme (PLU) relatives à la hauteur. C'est ce qu'a décidé le Sénat le 28 juin en adoptant un amendement de la sénatrice centriste Anne-Catherine Loisier (Côte-d'Or) au projet de loi climat . «  Les normes de construction faisant preuve d'exemplarité environnementale impliquent parfois une augmentation de l'épaisseur de certains éléments du bâtiment. Cela peut poser des difficultés dans le cas de PLU qui contraignent les hauteurs autorisées. Or le code de l'urbanisme ne permet pas le dépassement en hauteur pour les constructions innovantes, sans modification du PLU et intégration d'une clause spécifique », a expliqué le sénateur Jean-François Longeot (Union centriste – Doubs), qui a défendu l'amendement. Celui-ci a été adopté après un avis favorable du Gouvernement et du rapporteur, Jean-Baptiste Blanc (LR – Vaucluse). «  La nouvelle réglementation environnementale, RE 2020, entraînera un recours plus important au bois dans la construction. Cette dérogation est pertinente dans ce cadre et afin de soutenir la filière bois », a soutenu ce dernier. Reste à savoir ce que recouvre la notion de «  constructions faisant preuve d'exemplarité environnementale ». Un décret en Conseil d'État devra le préciser." ["auteur"]=> array(2) { ["id"]=> string(2) "31" ["nom"]=> string(16) "Laurent Radisson" } ["editeur"]=> string(18) "Actu-Environnement" ["verticalite"]=> string(22) "Bâtiment Aménagement" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1624924800000) } } [8]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(10) "news-37800" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(10) { ["rubrique"]=> array(3) { ["nom"]=> string(4) "news" ["id"]=> string(5) "37800" ["sous-categorie"]=> string(5) "breve" } ["uri"]=> string(42) "pesticides-tres-presents-foyers-outre-mer-" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2021-06-29" } ["titre"]=> string(58) "Les pesticides très présents dans les foyers d'Outre-Mer" ["chapeau"]=> string(0) "" ["texte"]=> string(1883) "Après un premier rapport sur l'utilisation domestique des pesticides en métropole, l'Anses publie les résultats de l'étude Pesti'Home dans les départements et régions d'outre-mer (DROM). Résultat : comme dans l'hexagone, l'usage de pesticides est très répandu outre-mer avec une grande partie des particuliers qui utilisent des produits phytopharmaceutiques au moins une fois dans l'année. Mais si les résultats sont similaires, les usages sont différents : là où les ménages métropolitains utilisent les phytopharmaceutiques principalement pour traiter les plantes et les animaux, dans les DROM, ils sont utilisés, sous forme de spray, pour se débarrasser des insectes. Et pour cause, le climat y est beaucoup plus accueillant pour les cafards, fourmis et autres moustiques. Tous usages confondus, les ménages ultra-marins ont recours aux pesticides trois à quatre fois plus souvent que ceux de métropole. Pour autant, les précautions d'emploi ne sont pas mieux connues et respectées puisque près de 80 % des produits périmés ou non utilisés sont jetés à la poubelle. À la Réunion, en Guadeloupe et en Martinique, où s'est déroulée l'étude, les ménages conservent dans leurs placards des produits achetés il y a 10 ans ou plus et qui sont aujourd'hui interdits à la vente. Et enfin, l'Anses constate que d'une manière générale, peu d'utilisateurs lisent les précautions d'emploi ou se protègent correctement lors de l'utilisation des produits. Comme pour le volet métropolitain de l'étude, l'Anses appelle donc les fabricants à rendre la composition des produits plus claire et rappelle la nécessité de mieux informer les utilisateurs des risques qu'ils encourent pour leur santé . Courant 2021, elle rendra d'ailleurs un avis sur l'arrêt du libre-service pour certains produits biocides destinés au grand public." ["auteur"]=> array(2) { ["id"]=> string(0) "" ["nom"]=> string(0) "" } ["editeur"]=> string(18) "Actu-Environnement" ["verticalite"]=> string(7) "Risques" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1624924800000) } } [9]=> array(6) { ["_index"]=> string(17) "article-actu-prod" ["_type"]=> string(4) "_doc" ["_id"]=> string(10) "news-37801" ["_score"]=> NULL ["_source"]=> array(11) { ["rubrique"]=> array(3) { ["nom"]=> string(4) "news" ["id"]=> string(5) "37801" ["sous-categorie"]=> string(5) "breve" } ["uri"]=> string(75) "renault-signe-avec-envision-verkor-conception-futures-voitures-electriques-" ["source"]=> string(2) "ae" ["date"]=> array(1) { ["publication"]=> string(10) "2021-06-29" } ["titre"]=> string(93) "Renault signe avec Envision et Verkor pour la conception de ses futures voitures électriques" ["chapeau"]=> string(0) "" ["texte"]=> string(1679) "Renault s'entoure de deux partenaires stratégiques pour ses prochains véhicules électriques . Le 21 juin, le groupe a annoncé avoir signé un accord de co-développement et de fabrication avec la start-up Grenobloise Verkor et un partenariat avec le groupe sino-japonais Envision-AESC qui avait repris les batteries Nissan en 2019. Ce partenariat avec le cinquième leader mondial de la batterie électrique donne lieu à la création d'une « giga-usine » dans les Hauts-de-France, à Douai, à proximité des sites de production de Renault ElectriCity. Un projet dans lequel Envision a investi à hauteur de 2 milliards d'euros, aidé par l'État et les collectivités à hauteur de 200 millions d'euros et qui devrait créer 2 000 emplois d'ici à 2030. En visite sur le site lundi 28 juin, le président de la République Emmanuel Macron a affirmé sa volonté de faire des Hauts-de-France, « la vallée européenne de la batterie électrique », pour que la France « retrouve une souveraineté technologique ». L'usine devrait être opérationnelle en 2024 pour alimenter la gamme de véhicules électriques de la marque au losange qui estime que 90 % de ses ventes de 2030 concerneront des véhicules électriques. En signant avec Verkor, start - up spécialisée dans les cellules et modules de batteries, Renault entend co-développer une nouvelle génération de batteries pour voitures électriques « haute performance », destinée aux modèles hauts de gamme de la marque. Si la technologie arrive à maturité, Verkor pourrait également créer une giga-usine vers 2026, selon Auto Plus. Ce qui générerait 1 200 emplois." ["texte_2e_niveau"]=> string(41) "Usine Renault de Flins, dans les Yvelines" ["auteur"]=> array(2) { ["id"]=> string(0) "" ["nom"]=> string(0) "" } ["editeur"]=> string(18) "Actu-Environnement" ["verticalite"]=> string(9) "Transport" } ["sort"]=> array(1) { [0]=> int(1624924800000) } } } } } Les archives d'Environnement et Technique Robots
Cookies

Prfrences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident amliorer le service rendu.
En savoir plus  ›

Tous les numros

N°29665 - Septembre 2050

En couverture - Eco-construction: des tablissements scolaires exemplaires?

Sommaire :

180 millions de m2, soit 20% du parc tertiaire, c'est la surface que reprsentent les tablissements scolaires en France. Des btiments souvent vieillissants et nergivores. Un enjeu de taille en terme de rnovation nergtique.

N°415 - Juillet 2021

En couverture - Le potentiel se concrtise

Sommaire :

Recharge des nappes : Trois territoires sous surveillance.

Changement climatique : Les industriels confronts une augmentation des risques technologiques.

Chantiers de leau : La filire en manque de comptences.

Energie marines renouvelables : Le potentiel se concrtise.

N°22446 - Juin 2021

En couverture - Arrt du mardi 15 juin 2021

Sommaire :

Arrt du 15 juin 2021 portant homologation de la dcision n 2021-DC-0704 de l'Autorit de sret nuclaire du 4 fvrier 2021 tablissant la liste des activits finalit mdicale utilisant des dispositifs mdicaux metteurs de rayonneme

...

N°22448 - Juin 2021

En couverture - Arrt du mardi 15 juin 2021

Sommaire :

Arrt du 15 juin 2021 portant homologation de la dcision n 2021-DC-0704 de l'Autorit de sret nuclaire du 4 fvrier 2021 tablissant la liste des activits finalit mdicale utilisant des dispositifs mdicaux metteurs de rayonneme

...

N°22447 - Juin 2021

En couverture - Arrt du mardi 15 juin 2021

Sommaire :

Arrt du 15 juin 2021 portant homologation de la dcision n 2021-DC-0704 de l'Autorit de sret nuclaire du 4 fvrier 2021 tablissant la liste des activits finalit mdicale utilisant

...

N°37797 - Juin 2021

En couverture - Espaces naturels sensibles: le droit de premption tendu

Sommaire :

Le Snat a adopt le 25juin un amendement du Gouvernement au projet de loi climat qui tend le droit de premption au titre des espaces naturels sensibles.

Cet amendement tend le droit de premption au titre des espaces naturels sensi

...

N°37798 - Juin 2021

En couverture - Tension sur l'eau: le ministre de l'Agriculture souhaite une gestion dcentralise lors de scheresse

Sommaire :

Dans une instruction date du 22 juin, le ministre de l'Agriculture propose la mise en uvre d'un protocole de gestion dcentralise dans son secteur en priode de scheresse. Un document qui se place en parallle d'initiatives plus collectives.

N°37799 - Juin 2021

En couverture - Constructions exemplaires: une drogation relative la hauteur sera possible

Sommaire :

Les collectivits locales pourront dcider de faire bnficier les constructions exemplaires au plan environnemental d'une drogation aux rgles des plans locaux d'urbanisme (PLU) relatives la hauteur. C'est ce qu'a dcid le Snat le 28juin

...

N°37800 - Juin 2021

En couverture - Les pesticides trs prsents dans les foyers d'Outre-Mer

Sommaire :

Aprs un premier rapport sur l'utilisation domestique des pesticides en mtropole, l'Anses publie les rsultats de l'tude Pesti'Home dans les dpartements et rgions d'outre-mer (DROM). Rsultat: comme dans l'hexagone, l'usage de pesticides es

...

N°37801 - Juin 2021

En couverture - Renault signe avec Envision et Verkor pour la conception de ses futures voitures lectriques

Sommaire :

Renault s'entoure de deux partenaires stratgiques pour ses prochains vhicules lectriques . Le 21 juin, le groupe a annonc avoir sign un accord de co-dveloppement et de fabrication avec la start-up Grenobloise Verkor et un partenariat avec le

...

Abonnement

Toute linfo. technique, rglementaire
et conomique, partout avec vous !

1 Abonnement, 3 supports :
Site Web Actu-Environnement.com
Sites mobiles et tablettes
Revue mensuelle

Abonnez-vous maintenant sur le site Actu-Environnement.com

Espace Abonn

Connectez-vous pour accder
à la version numrique du magazine

Pas encore inscrit ? Mot de passe oubli ?